Unregistered user (3.238.248.200). Log in
I want to subscribe!

Please log in or subscribe below:

I have a login

I want to subscribe

Please note that since 1 January 2020, full functionality of this page is reserved for registered users only.

X

Brussels, Musées Royaux

Musées Royaux d'Art et d'Histoire - Koninklijke Musea voor Kunst en Geschiedenis (MRAH - KMKG)
Fondation Égyptologique Reine Élisabeth - Egyptologische Stichting Koningin Elisabeth (FERE - ESKE)
Parc du Cinquantenaire - Jubelpark 10
B-1000 Bruxelles - Brussel
Belgique - België


Google search, Website


More information about this collection.

Stable URI (with TM Coll ID): www.trismegistos.org/collection/64

464 inventory number(s) (limited to -800 to 800) undo date limitation

Click on the appropriate section of the charts to limit your search to a specific language or material.

Chart type:
Pie  Bar

All languages
All materials

Page 1 of 10

TM number Collection Material Language Century Publication
TM 832274 Brussels, Musées Royaux 07//003/2 wood Greek AD02 Lefebvre / Van Rinsveld, L'Égypte. Des pharaons aux coptes p. 179
TM 121067 Brussels, Musées Royaux number unknown stone? Latin AD05 - AD06 Feissel, Recueil des inscriptions chrétiennes de Macédoine du III au VI siècle 204
TM 141167 Brussels, Musées Royaux number unknown stone Greek AD03 - AD07 Cumont, Catalogue des sculptures et inscriptions antiques des Musées royaux du Cinquantenaire p. 179-180 no. 149
TM 208120 Brussels, Musées Royaux number unknown stone Latin AD02 - AD03 ILBelgique (2nd ed.) 126
TM 208372 Brussels, Musées Royaux number unknown stone Latin AD02 - AD03 ILBelgique (2nd ed.) 60
TM 208412 Brussels, Musées Royaux number unknown stone Latin BC02 - AD08 ILBelgique (2nd ed.) 5
TM 208424 Brussels, Musées Royaux number unknown metal (bronze) Latin AD03 ILBelgique (2nd ed.) 29
TM 208425 Brussels, Musées Royaux number unknown stone Latin AD02 - AD03 ILBelgique (2nd ed.) 31
TM 208498 Brussels, Musées Royaux number unknown stone Latin AD01 CIL XVII.2 549
TM 208512 Brussels, Musées Royaux number unknown metal (gold) Latin BC02 - AD08 ILBelgique (2nd ed.) 148
TM 208523 Brussels, Musées Royaux number unknown pottery Latin BC02 - AD08 ILBelgique (2nd ed.) 172
TM 209455 Brussels, Musées Royaux number unknown stone? Latin AD02 ILBelgique (2nd ed.) 7
TM 209458 Brussels, Musées Royaux number unknown stone Latin AD01 - AD02 ILBelgique (2nd ed.) 13
TM 209478 Brussels, Musées Royaux number unknown stone Latin AD03 CIL XVII.2 675
TM 212156 Brussels, Musées Royaux number unknown stone Latin AD02 - AD03 CIL XIII.2.1 7676
TM 415709 Brussels, Musées Royaux number unknown stone? Latin BC02 - AD08 CIL XIII.2.2 8705
TM 700931 Brussels, Musées Royaux Ø 32 pottery Greek AD05 - AD07 SEG 56 2018
TM 647664 Brussels, Musées Royaux 2 stone Ancient South Arabian (Sabaic dialect) BC08 - AD08 DASI 4126 (see link below)
TM 647729 Brussels, Musées Royaux 4 stone Ancient South Arabian (Sabaic dialect) BC08 - AD08 DASI 4130 (see link below)
TM 647665 Brussels, Musées Royaux 5 stone Ancient South Arabian (Sabaic dialect) BC08 - AD08 DASI 4127 (see link below)
TM 112190 Brussels, Musées Royaux 6300 B stone (marble) Latin AD03 Année épigraphique 2003 1841
TM 872232 Brussels, Musées Royaux A 13 pottery Cypriot BC04 - BC01 Masson, Les inscriptions chypriotes syllabiques 130
TM 6181 Brussels, Musées Royaux A 1484 stone (limestone) Greek BC02 I. Fayoum 3 197
TM 829863 Brussels, Musées Royaux A 1620 stone Palmyrene AD05 Palmyrene Aramaic Texts (PAT) 613
TM 830228 Brussels, Musées Royaux A 1621 stone Palmyrene BC01 - AD06 Palmyrene Aramaic Texts (PAT) 978
TM 268048 Brussels, Musées Royaux A 1864 stone (marble) Latin AD02 - AD03 Cumont, Catalogue des sculptures et inscriptions antiques des Musées royaux du Cinquantenaire p. 191-192 no. 162
TM 832274 Brussels, Musées Royaux A 1973 wood Greek AD02 Lefebvre / Van Rinsveld, L'Égypte. Des pharaons aux coptes p. 179
TM 40709 Brussels, Musées Royaux A 1974 wood Greek AD02 SB 4 7437
TM 112190 Brussels, Musées Royaux A 2246 stone (marble) Latin AD03 Année épigraphique 2003 1841
TM 415779 Brussels, Musées Royaux B 191 stone? Latin BC02 - AD08 CIL XIII.2.2 8782
TM 208438 Brussels, Musées Royaux B 813 stone Latin AD02 ILBelgique (2nd ed.) 62
TM 10936 Brussels, Musées Royaux E number unknown papyrus Greek AD02 P. Fay. 93
TM 8225 Brussels, Musées Royaux E number unknown papyrus Greek BC03 P. Hibeh 1 76
TM 56939 Brussels, Musées Royaux E number unknown papyrus Hieratic BC04 P. Brux. Hieratic inv. without number ined.
TM 59840 Brussels, Musées Royaux E number unknown papyrus Greek AD02 - AD03 P. Oxy. 3 419
TM 65519 Brussels, Musées Royaux E number unknown papyrus Greek BC01 P. Oxy. 4 679
TM 28375 Brussels, Musées Royaux E number unknown papyrus Greek AD02 P. Oxy. 3 576 Ro descr.
TM 28376 Brussels, Musées Royaux E number unknown papyrus Greek AD02 P. Oxy. 3 576 Vo descr.
TM 104596 Brussels, Musées Royaux E number unknown stone Greek AD03 SEG 26 1796
TM 397852 Brussels, Musées Royaux E number unknown pottery Greek BC03 - BC02 SEG 55 1796
TM 828770 Brussels, Musées Royaux E number unknown pottery Greek BC01 - AD01 SEG 64 1996
TM 102874 Brussels, Musées Royaux E 1020 - 1021 parchment (leather) Greek AD04 - AD07 SEG 44 1445
TM 65310 Brussels, Musées Royaux E 10952 pottery Coptic / Greek AD07 O. Crum Add. no. 39 (I, p. 4 & II, p. 95-96)
TM 29912 Brussels, Musées Royaux E 1098 pottery Greek AD02 O. Brux. 20 (p. 27-28)
TM 93719 Brussels, Musées Royaux E 1099 wood Greek AD02 SB 1 1403
TM 52828 Brussels, Musées Royaux E 1856 metal (bronze) Demotic BC04 - BC01 Short Texts 1 52
TM 56444 Brussels, Musées Royaux E 2101 pottery Demotic BC07 - AD04 O. Brux. inv. 2101 ined. (information Depauw)
TM 89327 Brussels, Musées Royaux E 2483 stone (limestone) Carian BC07 - BC06 Masson / Yoyotte, Objects pharaoniques p. 10 doc. D
TM 24367 Brussels, Musées Royaux E 3216 pottery Greek AD01 O. Brux. 2 (p. 21)
TM 24371 Brussels, Musées Royaux E 3217 pottery Greek BC01 O. Brux. 6 (p. 22)

Numbering

[06.09.06]
- A, number 1484
- E [= Égypte?], numbers from 351 till 10952

Conservation

Inventarisation

Il existe un inventaire sur fiches pour l'ensemble des objets relevant de la section égyptienne des MRAH. Les papyrus grecs sont en outre recensés dans un registre. Un fichier informatisé (FileMaker Pro 2.1) est en cours d'élaboration pour tous les textes en langue grecque. Selon une tradition inaugurée par Marcel Hombert (1900-1992) et par Claire Préaux (1904-1979), les éditions de textes grecs sont prises en charge par les papyrologues attachés à la Fondation Égyptologique Reine Élisabeth (laquelle est hébergée depuis sa création par les MRAH), mais il arrive que l'on fasse appel à d'autres chercheurs, belges ou étrangers. Quelques pièces de la collection figurent dans l'exposition permanente des MRAH; les autres doivent être consultées dans les magasins, moyennant l'autorisation du chef de la section «Égypte, Proche-Orient et Iran».

Publications

Martin, Alain, Les collections de papyrus conservées en Belgique, in XXIIe Congrès international de papyrology, Firenze 1998, p. 891-897. Pour les papyrus coptes, voir : A. Delattre, La collection papyrologique coptes des MRAH de Bruxelles, in : Actes du 8e congrès intern. d'études coptes, Paris, OLA 163 (2007), p. 79-83.

Work

Highlights

Le plus célèbre document des MRAH en langue égyptienne est sans doute le «Papyrus Léopold II» (du nom du roi des Belges — alors duc de Brabant — qui l'a acheté en Égypte, vers 1854): on y lit le récit d'une séance de tribunal mettant en scène, sous le règne de Ramsès IX (vers 1126 a.C.), des pilleurs de la nécropole thébaine (Inv. E. 6857).

Le «Papyrus Léopold II» a été édité par: J. CAPART et A.H. GARDINER, Le Papyrus Léopold II aux Musées Royaux d'Art et d'Histoire de Bruxelles et le Papyrus Amherst à la Pierpont Morgan Library de New York (Bruxelles, 1939); cf. Chronique d'Égypte 10 (1935) pp. 215-223.

Comme on l'a vu, les documents en langue grecque dominent largement. Ils couvrent toute l'histoire de l'Égypte gréco-romaine; la période ptolémaïque est moins bien illustrée que les suivantes. Les sites habituels de Moyenne et de Haute-Égypte sont représentés; outre les chantiers de fouille mentionnés au §3, on signalera en particulier Bacchias, Diospolis Magna, Hermoupolis, Lycopolis, Narmouthis, Pathyris, Philadelphie, Tebtynis, Théadelphie, ainsi que le nome Prosopite. Les fragments littéraires (presque tous édités) atteignent la quarantaine. Les fleurons du fonds grec (compte non tenu des pièces cédées par l'EEF-EES) occupent les deux seuls volumes publiés à ce jour des Papyri Bruxellenses Graecae: — P. Brux. I = G. NACHTERGAEL, Papyrus du nome Prosopite (Bruxelles, 1974): rouleau du IIe siècle p.C. (Inv. E. 7616) constitué de fragments de tomoi sugkollesimoi (réunissant eux-mêmes une vingtaine de déclarations de recensement) et remployé pour noter des textes relatifs à des liturgies; — P. Brux. II = M. HUYS, Le poème élégiaque hellénistique P. Brux. Inv. E. 8934 et P. Sorb. Inv. 2254 . Édition, commentaire et analyse stylistique (Bruxelles, 1991): fragment du IIe siècle a.C. du «Tattoo Poem», ainsi qu'on le désigne communément.

History

Le décompte des documents en langue grecque inscrits à l'inventaire s'établit comme suit.

Papyrus: Édités (ou décrits): 138; Inédits: 247; Total: 385 Ostraca: Édités (ou décrits): 22; Total: 22 Tablettes et étiquettes: Édités (ou décrits): 6; Inédits: 3; Total: 9

Total: Édités (ou décrits): 166; Inédits: 250; Total: 416

Le premier papyrus grec entré dans la collection a été acquis par J. Capart (1877-1947) au cours de l'hiver de 1900-1901, lors de son premier voyage en Égypte (P. Brux. Inv. E. 6029). Cent papyrus environ, presque tous préalablement édités (ou décrits), ont été cédés aux MRAH par l'«Egypt Exploration Fund (Society)» (EEF-EES), entre 1908 et 1924 (Inv. E. 5927-6028). Un premier lot, riche d'une vingtaine de pièces, a été expédié en Belgique en 1904. D'autres envois ont suivi: vers 1908, puis à la veille de la première guerre mondiale, enfin vers 1922. Ces papyrus ont été inscrits en bloc à l'inventaire des MRAH en 1924 (inv. E. 5927-6028) (cf. Coles, Location-list, 1974, p. 3, no. 61). Ces textes proviennent des chantiers dirigés par B.P. Grenfell et A.S. Hunt dans le Fayoum, à Oxyrhynchus et à El-Hibeh, vers 1900.

En 1927, l'industriel A. Demulling a financé l'achat d'une série de papyrus en Égypte. Leur mauvais état de conservation les a tenus jusqu'à présent dans l'ombre; la plupart (y compris de nombreux textes coptes) attendent encore d'être inventoriés. Du don Demulling seuls ont été édités, par K. Preisendaz, «Deux papyrus magiques de la collection de la Fondation Égyptologique», Chronique d'Égypte 6 (1931) pp. 137-140 (LDAB 6238).

En 1936, les MRAH ont acheté à C. Schmidt un lot de 150 papyrus environ. Les autres papyrus composant le fonds grec ont été acquis séparément sur le marché des antiquités, à Bruxelles ou à Paris.

Un autre séjour en Égypte de J. Capart a été à l'origine de la création de la Fondation Égyptologique Reine Élisabeth (FERE), en 1923. Cette institution a notamment pour mission de concourir au développement des collections des MRAH, où elle est hébergée depuis sa création. Dans ce cadre, elle a activement favorisé l'acquisition de papyrus grecs. Le premier achat dont il faille rendre compte pour la période postérieure à la création de la FERE concerne l'une des plus belles pièces de la collection: il s'agit d'un rouleau réunissant des déclarations de recensement du nome Prosopite et remployé pour noter des textes relatifs à des liturgies (inv. E. 7616: cf. Pap. Lugd.-Bat. V; P. Brux. I). Le document a été acquis lors de l'adjudication publique des biens du duc d'Arenberg, en 1926. Un nouveau voyage en Égypte de J. Capart, en 1927, fit naître quelque espoir: A. Demulling, directeur des sucreries d'Abou Kourgas, saisit en effet cette occasion pour faire don de documents, majoritairement coptes, mais incluant des fragments grecs et arabes. Un seul texte fut immédiatement jugé digne d'une publication: il s'agit d'une amulette et de son sceau (inv. E. 6390-6391). D'autres, inventoriés il y a peu, seront publiés prochainement (inv. E. 9138-9141). En 1934, J. Capart acquiert, chez un antiquaire parisien, une tablette portant une autre amulette ( inv. E. 6801 ). L'inventaire des MRAH s'enrichit la même année d'un fragment de Cratinos (LDAB 576), acheté à Paris par Fr. Cumont, – d'où la dénomination "Papyrus Cumont" quelquefois utilisée à son propos.

L'accroissement le plus remarquable du fonds des MRAH se produit en 1936, quand M. Hombert (1900-1992) achète une belle série de papyrus, presque tous grecs de C. Schmidt. Le lot Schmidt se compose de 150 pièces, illustrant tous les aspects et toutes les époques de la documentation papyrologique; de 1936 à 1955, il sera partiellement inventorié, par vagues successives (inv. E. 7147-7204, 7360, 7535, 7537-7538, 7640, 7901-7919 et 8017-8018). Une trentaine seulement des pièces qui le constituent ont été éditées entre 1937 et 1973 par M. HOMBERT, Cl. PRÉAUX, J. BINGEN, G. NACHTERGAEL et W. VAN RENGEN, dans la Chronique d'Égypte, sous le titre: «Les papyrus de la Fondation Égyptologique Reine Élisabeth. I-XVII» [ces pièces appartiennent bien aux MRAH]. — 20 ostraca grecs, publiés en 1922 par P. VIERECK, sous le sigle O. Brüssel-Berlin, ont été réédités par J. BINGEN, Au temps où on lisait le grec en Égypte. Catalogue de l'exposition de papyrus et d'ostraca organisée à l'occasion du XVe Congrès international de Papyrologie (Bruxelles, 1977).

En 1938, Fr. Cumont manifestait à nouveau sa bienveillance en offrant aux MRAH un fragment homérique acheté l'année précédente à Paris (LDAB 1453); en même temps, il faisait don d'une lettre d'époque romaine, restée inédite (inv. E. 7354).

Le fonds des papyrus grecs des MRAH a encore connu quelques accroissements après la seconde guerre mondiale, à la faveur d'achats ponctuels sur le marché des antiquités: en 1946, entre dans la collection une déclaration de recensement de Lycopolis, achetée au Caire chez M. Nahman (inv. E. 7641); en 1964, un reçu bancaire (inv. E. 8054); en 1974, un fragment non identifié (inv. E. 8262); en 1976, un compte, extrait, avec trois pièces démotiques, d'un masque de momie (inv. E. 8325 A); en 1977, d'autres fragments non identifiés, grecs et démotiques, tirés de cartonnages (inv. E. 8385); en 1980, un acte de vente de Pathyris (inv. E. 8441); en 1981, une tablette portant un texte d'Isocrate ( inv. E. 8507 ); en 1986, un lot important, essentiellement d'époque ptolémaïque (inv. E. 8070-8189), acquis en commun avec la Vrije Universiteit Brussel (VUB); en 1987, enfin, 13 papyrus grecs (inv. E. 8932-8944), parmi lesquels un fragment de poème élégiaque, le fameux Tattoo Poem (LDAB 1116).

À ces acquisitions éparses, il faut encore joindre une assez longue série de papyrus grecs inventoriés en 1966, mais se rattachant à des achats antérieurs (inv. E. 8070-8189); quelques éléments de cette série ont été publiés. C'est à un achat ancien qu'il faut aussi rapporter une pièce homérique publié dans P. Bingen 14 (LDAB 7995 ).

La collection des MRAH inclut quelques dizaines de documents en langue égyptienne (hiératique, démotique, copte).

En général, cf.: B. VAN DE WALLE, «La publication des textes des Musées: Bruxelles (Musées Royaux d'Art et d'Histoire)», Textes et langages de l'Egypte pharaonique. Hommage à Jean-François Champollion. III (Le Caire, 1972) pp. 169-180; 7 documents démotiques ont été publiés par: W. SPIEGELBERG, Die demotischen Papyrus der Musées Royaux du Cinquantenaire (Bruxelles, 1909); M. Depauw, The archive of Teos and Tabes, Monographies Reine Elisabeth 8 (200).

Pour les papyrus coptes, voir : A. Delattre, La collection papyrologique coptes des MRAH de Bruxelles, in : Actes du 8e congrès intern. d'études coptes, Paris, OLA 163 (2007), p. 79-83.